De l’huile sur le feu entre l’Érythrée et l’Éthiopie ?

Asmara a fermé des postes-frontaliers en direction de l’Érythrée. De quoi relativiser le récent accord de paix entre les deux pays ?

Alors que les frères ennemis ont ouvert l’été dernier une nouvelle page diplomatique après plus de vingt ans de litiges frontaliers – et cela pour le plus grand bonheur des Nations unies – la situation de paix sur le terrain s’est quelque peu corsée ces derniers jours.

Et pour cause, l’Érythrée demande désormais un laissez-passer aux Éthiopiens souhaitant entrer dans le pays… Alors que les Érythréens, eux, continuent à passer en Ethiopie. Au moins deux points de passage seraient ainsi concernés par ce surprenant dispositif, relaie RFI.

Dans les faits, plusieurs points de discorde non réglés durant les tractations estivales nourriraient encore les débats. Mais ce n’est pas tout, poursuit cette même source, puisque la tentative d’assassinat à laquelle a réchappé il y a dix jours un colonel érythréen n’est pas de nature à rassurer Asmara.

A suivre donc…