VTC : Uber s’offre la part du lion au Moyen-Orient

Le géant américain des VTC a annoncé l’acquisition de Careem, un de ses solides concurrents basé à Dubaï.

Uber, présent dans 70 pays au total, amorce ainsi une percée fulgurante au Moyen-Orient où il ne disposait jusque-là que d’un rayonnement limité (23 villes). Et pour cause, le groupe émirati, Careem Networks FZ, “sévit” quant à lui dans 98 villes de la région.

Ainsi, outre l’avantage territorial, mais aussi juridique puisque la firme californienne doit faire face à des législations nationales de plus en plus complexes, cette opération de 3,1 milliards de dollars devrait également lui permettre de peaufiner son entrée en bourse imminente.

Objectif : surpasser Lyft 

Selon Le Journal de l’Economie, le board espère en effet obtenir une valorisation de 120 milliards de dollars !

Pour information, le rival numéro un d’Uber aux Etats-Unis, Lyft, a réalisé de son côté une entrée fracassante sur les marchés boursiers vendredi.

A suivre…

Partages