Arabie saoudite : deux agents du Mossad jugés pour espionnage

Cet épisode judiciaire pourrait passablement complexifier les rapports entre Riyad et Tel Aviv.

Deux agents de renseignement israéliens sont actuellement détenus par les autorités saoudiennes qui les accusent de s’être introduits sur le territoire pour effectuer la “Omra” – plus connue sous le nom de petit pèlerinage – afin de préparer un attentat durant le grand pèlerinage annuel qui se déroulera au mois d’août prochain. Leur procès a débuté lundi dans la capitale.

Ces derniers auraient utilisé pour cela des passeports issus d’un Etat arabe, relaie L’Orient Le Jour, qui indique que leur appartenance au Mossad ne fait pas l’ombre d’un doute pour Riyad.

Véritable affaire ou moyen de pression déguisé ?

En effet, leur mission consistait clairement à recueillir des informations pour le compte de la célèbre agence israélienne, confirme le Parquet saoudien. . Et cela, en vue d’une intervention « durant la saison du hadj ».

Pire, l’un d’eux est également soupçonné d’avoir entretenu des liens avec un membre de Daesh et d’avoir affiché sa sympathie envers le groupe djihadiste.

Pour autant, cet événement reste quelque peu troublant, étant donné le renforcement des liens diplomatiques opérés récemment entre les deux pays sur le dossier de l’Iran, leur ennemi commun.

Et pour cause, le prince héritier saoudien, Mohammed Ben Salmane, assurait le 2 avril dernier – en pleine tension israélo-palestinienne – « n’avoir aucune objection religieuse quant à l’existence de l’État hébreu ».

Partages