Israël ne baisse pas le pied dans sa politique de colonisation en Cisjordanie occupée

Tel Aviv a acté la construction de 2342 nouveaux logements en Territoires palestiniens.

Selon Le Figaro, « les autorités israéliennes ont notamment approuvé la construction de 182 unités dans l’ancienne colonie sauvage de Mevoot Yericho, près de Jéricho en Cisjordanie, légalisée par Benyamin Nétanyahou deux jours avant les élections législatives de septembre. (Dans les faits), le Premier ministre – dont la survie politique est menacée après des élections (sans) vainqueur clair et qui courtisait l’électorat des colonies lors de ce scrutin –  avait promis d’annexer l’essentiel de la vallée du Jourdain s’il était reconduit dans ses fonctions ».

Le terrorisme en ligne de mire

Parallèlement, la colonie juive de Dolev, au nord-ouest de Ramallah, a également “bénéficié” de 382 autorisations d’unités de logement supplémentaires. Ce périmètre est d’autant plus sensible qu’une adolescente hébreue y a laissé la vie le 23 août dernier lors d’une explosion d’une bombe artisanale placée dans un réservoir d’eau servant de piscine. Un processus de colonisation visant dans les faits à « apporter une meilleure réponse au terrorisme », comme l’avait rappelé en août 2018 l’ex-ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman.

Le média précise enfin « qu’outre ces unités, (Tel Aviv) a approuvé plus tôt cette semaine la construction d’un tunnel routier contournant Bethléem. Ce qui devrait augmenter significativement le nombre de colons s’installant autour de cette ville palestinienne située en banlieue de Jérusalem ».

Une expansion facilitée par l’élection de Trump

Pour rappel, l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, le 8 novembre 2016, coïncide depuis avec une nette expansion des colonies israéliennes en Cisjordanie… Avec plus de 23 000 logements approuvés par l’Etat hébreu jusqu’à présent. Et 8337… rien que depuis le début du cru 2019.

Et cela, au nez et à la barbe du Conseil de sécurité de l’ONU, qui avait pourtant voté le 22 décembre 2017 une résolution appelant le gouvernement Nétanyahou « à stopper immédiatement et complètement la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est ».

Partages