Les Etats-unis, désormais pays le plus touché par la pandémie Covid-19

L’oncle Sam a dépassé la barre des 10 000 décès liés au nouveau coronavirus.

10 335 morts, tel est le dernier bilan des autorités sanitaires américaines pour 347 003 cas déclarés. Si le géant outre-Atlantique n’a pas encore enregistré le record de mortalité dans le triste dossier Covid-19 – l’Italie et l’Espagne comptant respectivement 15 877 et 13 055 décès – les Etats-Unis connaissent néanmoins une des courbes de contagion les plus inquiétante au monde.

Et pour cause, comme le souligne le média canadien, La Presse, les USA accusent depuis le milieu de la semaine dernière plus de 1000 nouvelles disparitions quotidiennes. Et cela, malgré les mesures de confinement progressivement instaurées Etat par Etat.

L’Etat de New-York à bout de souffle

Au sommet de la pyramide infernale, siège concrètement l’État de New York qui concentre à lui seul près de la moitié des cas de coronavirus recensés sur le territoire. Mais aussi la moitié des morts. En conséquence, son gouverneur, Andrew Cuomo, a logiquement sollicité l’aide fédérale :

« C’est une catastrophe nationale. Aucun État du pays ne peut se procurer tous les respirateurs artificiels dont il a besoin. Il nous faut un déploiement national de ressources qui suivent les besoins », a ainsi martelé l’intéressé lors d’un point presse tenu hier à Albany.

Pour rappel, le nouveau coronavirus a déjà emporté 70 000 personnes dans son sillage à l’échelle planétaire.

A lire aussi : Covid-19 : l’ONU appelle à un « cessez-le-feu complet et immédiat » en Syrie

Partages