Le Soudan dévalue fortement sa monnaie face au dollar

Frappé par une grave crise économique, le Soudan a dévalué pour la troisième fois sa monnaie depuis le début de l’année.

Concrètement, la Banque centrale a fixé le taux de change officiel de la livre à 47,5 pour un dollar, contre 28 précédemment, relaie Slate. Mais ce n’est pas tout, puisque l’institution annoncera dorénavant, et jusqu’à nouvel ordre, « le taux de change au quotidien ».

Cette décision intervient ainsi moins d’un mois après la dissolution du gouvernement par le président Omar el-Béchir. Ce dernier considérant que les ministres alors en place n’avaient pas réussi à solutionner les graves maux économiques auxquels est confronté le pays.

Des devises étrangères de plus en plus rares

Et pour cause, l’Etat voit ses réserves de devises étrangères fondre depuis 2011, année de l’indépendance du Soudan Sud qui a récupéré la paternité des champs pétroliers nationaux. Pire, Khartoum a supprimé dans le même temps les subventions sur certains produits de base. Une décision très mal accueillie par la population.

Pour rappel, les autorités locales multiplient en retour les coups de poker afin d’enrayer cette spirale. Ce fut ainsi le cas au mois de mars dernier lorsque le gouvernement a ouvert ses réserves d’uranium (le troisième filon de la planète) aux capitaux étrangers (russes notamment). Mais aussi en août avec la signature d’un accord important entre le Soudan et la Turquie portant sur la recherche et l’extraction de l’or soudanais.