Hospitalisé en Belgique pendant deux mois, le sultan d’Oman oblige un hôtel à annuler toutes ses réservations

Un établissement de Louvain a dû annuler l’ensemble de ses réservations jusqu’à fin janvier pour pouvoir accueillir le leader omanais.

Le sultan d’Oman, Qabus ibn Saïd, sujet à des problèmes de santé, a choisi la ville belge de Louvain pour se faire soigner. Son hospitalisation, estimée à deux mois, est appelée à s’étaler sur les mois de décembre et janvier. L’intéressé a d’ailleurs choisi de privatiser un hôtel local durant cette période.

Malheureusement, cette nouvelle risque de gâcher les Fêtes de fin d’année de nombreux touristes puisque l’établissement de luxe, “The Fourth”, a décidé d’annuler toutes les réservations actées pour cette période.

Des privilèges offerts à une caste inatteignable par le commun des mortels

Si la direction de la structure s’est refusée à tout commentaire, la municipalité a assuré de son côté que tous les clients “restés à quai” seront relogés dans d’autres hôtels limitrophes, relaie le site Capital. Dans les faits, il s’agit du Pentahotel, du Kloosterhotel et du Begijnhofhotel.

« Pour décembre et janvier, nous ne prévoyons aucun problème de capacité dans les hôtels restants. Les touristes sont toujours les bienvenus à Louvain, surtout dans cette période de fêtes », n’a d’ailleurs pas manqué d’ajouter le communiqué.

Comme le rappelle le média, « le sultan d’Oman fait partie des nombreuses personnalités du Moyen-Orient à avoir choisi l’UZ Louvain pour se faire traiter. Les spéculations autour de son état de santé suscitent (par ailleurs) de nombreuses inquiétudes dans ce pays du Golfe qu’il dirige depuis 1970 ».

A lire aussi : Oman a subi un tsunami de 15 mètres il y a 1000 ans

Partages