Irak : le chef du gouvernement recrute ses ministres sur Internet

|
11.10.2018

Prié de présenter une liste de ministres avant le 1er novembre, le nouveau chef du gouvernement irakien fait confiance à la Toile.

Le nouveau président irakien, Barham Salih, investi mardi 2 octobre par le Parlement, ne souhaite pas perdre de temps. Son Premier ministre, Adel Abdel Mahdi, dispose en effet de moins d’un mois pour composer son gouvernement. Un laps de temps assez court, vous en conviendrez. L’intéressé a donc décidé d’innover dans ce dossier en proposant aux Irakiens et Irakiennes de plus de 30 ans de candidater sur une plateforme Internet afin d’obtenir un poste au sommet de l’Etat.

De quoi inspirer Emmanuel Macron ?

« Conditions requises : renseigner ses informations personnelles, ses opinions politiques, indiquer ses appartenance ou non à un parti, le tout sur le formulaire d’inscription. Pas besoin d’avoir suivi d’études particulières, l’obtention d’un diplôme universitaire ou d’un équivalent suffit », relaie ainsi le site Capital.

Sachant que le postulant dispose également de toute latitude pour choisir le ministère qu’il souhaite diriger. Une lettre de motivation dûment argumentée viendra en conséquence accompagner cette requête. Cette dernière précisera, en outre, les recettes prônées par le candidat pour solutionner toute situation de crise.

Lire aussi : Irak : le ministre de l’Electricité, dernier fusible d’une politique anticorruption balbutiante