Israël confronté à une crise et des manifestations dans le Néguev

Le conflit concernant la plantation d’arbres dans le Néguev, dans le sud du pays, divise le gouvernement.

La fragile coalition gouvernementale en Israël a été confrontée à une crise, mercredi, après que des populations bédouines ont manifesté contre la plantation d’arbres par des nationalistes sur des terres contestées dans le désert du Néguev.

Mardi soir, des manifestants ont jeté des pierres sur des véhicules sur une autoroute près de Beersheba, bloqué la ligne de chemin de fer et incendié un véhicule. La police a déclaré que deux agents ont été blessés dans les violences et les médias locaux ont fait état d’au moins 18 personnes arrêtées.

« Un arbre n’est pas plus important qu’une personne »

Le conflit concernant la plantation d’arbres dans le Néguev, dans le sud d’Israël, où se trouvent des villages bédouins non reconnus par l’État, a divisé le gouvernement. Le ministre des Affaires étrangères, Yaïr Lapid, a appelé à l’arrêt de la plantation et à la réévaluation de la situation, tandis que le parti islamiste Ra’am a menacé de ne pas voter au Parlement en signe de protestation. Tous deux sont membres de la fragile coalition de huit partis qui dirige le gouvernement.

Ra’am, le parti islamiste, a obtenu quatre sièges à la Knesset, le parlement israélien, qui compte 120 membres, lors des élections de l’année dernière, avec un fort soutien parmi les citoyens bédouins d’Israël. Le chef du parti, Mansour Abbas, a écrit sur Twitter qu’ « un arbre n’est pas plus important qu’une personne ».

Les membres plus belliqueux de la coalition gouvernementale, quant à eux, ont promis de poursuivre leurs efforts, sans se laisser décourager. Les huit partis qui ont uni leurs forces, en juin dernier, pour former un gouvernement et mettre fin à l’impasse politique prolongée en Israël – ils vont des petits partis islamistes et libéraux aux ultranationalistes -, n’étaient unis que par leur opposition au leader de longue date Benjamin Nétanyahou. C’est dire ce qui les rapproche à présent…

 

Crédits photo : Une vue du village bédouin de Sawaneen, dans le sud du Néguev, en Israël, et l’horizon de la ville de Beersheba en arrière-plan, le 8 juin 2021 (Hazem Bader/AFP).

Partages