Un nouveau pont reliera Bahreïn à l’Arabie saoudite dès 2024

Les travaux du “King Hamad Causeway”, long de 25 km, débuteront en 2021 et s’échelonneront sur 3 ans.

Le projet, dont l’appel d’offres débutera dans 6 mois, est quant à lui estimé à 4 milliards d’euros, relaie le site Oumma. Le média ne manque d’ailleurs pas de superlatifs pour décrire les tenants et aboutissants liés à ce nouveau pont :

« Cette impressionnante passerelle, construite pour renforcer les relations économiques entre les deux pays de l’or noir. Et, au-delà, pour dynamiser puissamment le commerce avec les Emirats arabes unis, le Koweït et le sultanat d’Oman, (comportera) trois voies : une sur laquelle circuleront les trains de voyageurs, une autre où les trains de marchandises passeront, et enfin une troisième que seules les voitures (auront l’autorisation) d’emprunter. »

Pour rappel, le “King Hamad Causeway” est le deuxième pont à relier les deux nations par voie terrestre, après “le King Fahd Causeway” construit en 1996. A titre d’exemple, ce dernier a enregistré plus de 19 millions de passages en 2013. Ce chiffre devrait donc sensiblement augmenter pour son cadet.