Israël : les ultra-orthodoxes s’opposent à la conscription

Les ultra-orthodoxes s’opposent au service militaire obligatoire en Israël qu’ils jugent en inéquation avec leur quête spirituelle.

Des centaines de juifs orthodoxes, dont la particularité est d’observer strictement les règles du judaïsme dans tous les aspects de la vie quotidienne et spirituelle, ont défilé durant deux heures hier dans la périphérie de Tel Aviv à Bnei Brak afin de protester contre la conscription obligatoire en Israël à partir de 18 ans. Cette dernière concerne en effet les étudiants d’écoles talmudiques depuis une décision de la Cour suprême en date de septembre dernier.

“Les frondeurs”, qui ont bloqué une artère importante de la capitale, ont ainsi crié leur indignation contre l’arrestation récente d’un étudiant ayant refusé de s’enrôler. Cette manifestation fait suite à une autre vague de protestation intervenue jeudi dernier à Jérusalem. Et cela, pour les même raisons, puisque ces derniers considèrent le service militaire « comme une source de tentations détournant les jeunes du monde fermé de la prière et de l’étude religieuse », indique I24 News.

Vers une poursuite de la fronde 

Ce type d’action devrait d’ailleurs se poursuivre dans tout le pays au regard des messages envoyés par la foule : « Nous annonçons l’intensification des manifestations jusqu’à ce que le projet de loi revienne à sa forme (initiale), sans stipuler de quotas de recrutement », ont-ils scandé.

Avant de s’en prendre au parlement national : « Les représentants à la Knesset entaillent la chair vivante du monde de la Torah et sont même disposés à vendre le judaïsme pour le travail et l’argent ».

Du côté des autorités locales, la réponse ne s’est pas faite attendre et ne prône pas l’apaisement, c’est un euphémisme : « Nous permettons la liberté de manifester de tout citoyen qui le souhaite, mais en même temps, nous n’aurons aucune tolérance envers ceux qui cherchent à troubler l’ordre public », souligne en conséquence le communiqué de la police.

Partages