Sinaï : Le Caire annonce la reprise du trafic commercial avec Israël

L’opération anti-djihadiste, Sinaï 2018, lancée en février dernier par l’Egypte, offre ses premiers rayons de soleil.

Alors que Le Caire tente contre vents et marées de défaire l’insurrection de Daech au nord du Sinaï, le gouvernement égyptien parvient malgré tout à tirer son épingle du jeu dans cet épineux dossier.

L’armée locale a en effet officialisé dimanche 14 octobre la reprise de la circulation des camions commerciaux entre l’Egypte et l’Etat Hébreu, via le poste-frontière de la péninsule… bloqué depuis plusieurs mois par la montée en puissance des terroristes dans la région.

Retour d’une passerelle commerciale particulièrement utile

Concrètement, cette voie commerciale – qui porte majoritairement sur des denrées alimentaires et des matières premières – emprunte la route d’el-Auga, au sud de Gaza, non loin du centre du Sinaï, relaie The Times of Israël.

Pour rappel, plus de 350 membres de Daech et une trentaine de soldats égyptiens sont morts depuis le lancement de Sinaï 2018. Sachant que depuis 2013, et la disparition de l’ex-président Mohamed Morsi, des centaines de civils et policiers ont perdu la vie de la main des djihadistes.