Le pape prêt à se rendre au Soudan du Sud pour faciliter l’accord de paix

Le pape François a évoqué samedi l’épineux dossier sud-soudanais avec le président Salva Kiir.

Le chef d’Etat sud-soudanais a en effet pris le chemin du Vatican afin de trouver un allié de poids en la personne du pape. Et cela, alors que la mise en application de l’accord de paix signé en août dernier entre l’Etat et le chef des rebelles, Riek Machar, tarde à montrer le bout de son nez sur le terrain.

Cette entrevue a d’ailleurs porté ses fruits puisque le pape a renouvelé son souhait de se rendre à court terme au sein du territoire sinistré. Le but étant d’encourager « les divers acteurs politiques nationaux (à trouver) une solution définitive aux conflits, au retour des réfugiés et des personnes déplacées ainsi qu’au développement intégral du pays », confirme un communiqué du Saint-Siège.

Le Vatican réclame une sécurité sans faille

Le document précise que l’Eglise devrait vraisemblablement « jouer un rôle majeur dans le domaine de l’éducation et de la santé et dans le processus de réconciliation et de reconstruction de la nation ».

L’Institution a toutefois conditionné cette visite à l’obtention de garanties de sécurité maximum inhérentes à un tel événement.