Le Koweït suspend ses vols en raison de conditions climatiques désastreuses.

Les vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport international du Koweït ont été paralysés hier par des pluies torrentielles.

Littéralement accablé par les eaux durant 48 heures, l’émirat a dû prendre jeudi des mesures de sécurité obligatoires afin d’éviter de graves accidents. Ce fut notamment le cas sur le dossier du trafic aérien, confirme le chef de l’aviation civile nationale, Cheikh Salman al-Humoud Al-Sabah.

« Les pluies qui se sont abattues dans la nuit de mercredi ont submergé les principaux couloirs de l’aéroport. Et plusieurs vols ont été redirigés vers les aéroports de Dubaï, Bahreïn et Dammam », précise ainsi l’intéressé.

Un an de pluie en 48 heures

Le département météorologique a d’ailleurs estimé ces précipitations à 96 mm. Soit quasiment l’équivalent des averses annuelles dans ce pays, relaie de son côté le média helvète, Le Matin.

A noter que le gouvernement a également ordonné la fermeture mercredi et jeudi des écoles et des institutions publiques. Tout en exhortant les habitants à ne pas sortir de leurs maisons.

Et pour cause, les ponts et les principales routes ont été inondés et des immeubles dans des quartiers résidentiels considérablement endommagés…