Etat islamique : l’armée irakienne a « entièrement libéré Rawa »

L’armée irakienne a affirmé vendredi 17 novembre avoir repris le contrôle de Rawa à la frontière irako-syrienne.

Les temps s’assombrissent pour l’organisation Etat islamique (EI). Les troupes gouvernementales irakiennes ont annoncé avoir repris la ville de Rawa aux islamistes, vendredi, au terme d’une opération qui n’a duré que quelques heures selon l’armée. Le général Abdoul Amir Rachi Yarallah a précisé que ses soldats et d’autres milices chiites « ont entièrement libéré Rawa et hissé le drapeau irakien sur ses bâtiments ».

Il s’agissait de la dernière ville irakienne en possession de Daech (acronyme arabe de l’EI), qui a perdu 95 % de son territoire selon la coalition internationale menée par les Etats-Unis qui intervient sur le sol irakien. Mais la bataille autour de Rawa n’est pas complètement finie pour les forces irakiennes ; des opérations de déminage sont en cours.

De nombreux fuyards

Par ailleurs, les combats et la traque se poursuivent dans le désert où des djihadistes se sont enfuis. Notamment pour rejoindre la Syrie, où la ville d’Al-Boukamal, après avoir été gagnée par l’armée syrienne, a été reprise par l’EI. Il y a une semaine, les Forces démocratiques syriennes (FDS), en majorité kurdes, avaient effectivement repris le contrôle de cette ville, avant de devoir battre en retraite.

Lire aussi : L’armée syrienne reprend la ville de Boukamal à l’EI

Partages