Jordanie : Netflix crée la polémique lors d’un tournage à Amman

Le géant américain utilise actuellement la capitale jordanienne comme lieu de tournage. Le but : représenter Tel Aviv à l’écran.

Sans surprise, Netflix n’a pas manqué de soulever la colère du peuple jordanien, toujours hostile envers Israël , bien que les deux pays ont signé un traité de paix en 1994.

Et pour cause, selon I24 News, des images et des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent en effet une rue principale de la capitale, sur lesquelles on peut voir que les plaques des rues et les plaques d’immatriculation ont été remplacées par des plaques israéliennes.

Provocation

L’intérêt étant tout bonnement de faire croire aux téléspectateurs que l’intrigue se déroule à Tel Aviv. Il est d’ailleurs important de noter que la société jordanienne de production, Desert Motion Pictures, prévoit d’utiliser en tout et pour tout 80 lieu d’Amman. Mais aussi des uniformes de l’armée israélienne…

Face à cette provocation, un groupe opposé à la “normalisation” des relations diplomatiques avec l’Etat hébreu a donc sollicité la Commission royale du film pour faire toute la lumière sur cette affaire.

Affaire à suivre…

Partages