Total poursuit son implantation en Mauritanie

Le groupe français exploitera deux blocs offshores supplémentaires au large des côtes mauritaniennes.

Selon La Tribune, qui relaie l’information, Total a annoncé le 12 novembre avoir conclu un accord avec le ministère mauritanien du Pétrole, de l’Énergie et des Mines, octroyant à la major hexagonale deux nouveaux contrats d’exploration et de production portant sur les blocs C15 et C31. Ceux-ci sont présents en eaux profondes et attestent d’une superficie de 14 175 m².

Cet accord s’inscrit ainsi dans la continuité du contrat d’exploration-production sur le bloc C7 signé entre les deux parties en mai 2017. Ce dernier s’étendant sur une superficie de 7 300 kilomètres carrés.

Total tisse sa toile

Il est d’ailleurs important de noter que l’entreprise est déjà active dans les blocs C9 et C18. Mais aussi dans le bassin de Taoudenni où il détient un permis d’exploration onshore, souligne Boursorama.  Par ailleurs, Total c’est également un réseau de 40 stations-services en activité dans le pays.

Pour rappel, Exon Mobil et British Petroleum, deux autres mastodontes du secteur, animent dans le même temps largement le paysage économique domestique.