Maroc : deux touristes scandinaves exécutées par des djihadistes

Les dépouilles des victimes ont été retrouvées au Mont Atlas. Des membres de l’Etat islamique sont en cause.

Alors que le Maroc s’affirme actuellement comme le pays le plus sûr du Maghreb, deux jeunes touristes scandinaves, âgées de 24 et 28 ans, ont été sauvagement abattues par des djihadistes durant un bivouac dans l’Atlas marocain.

Selon France TV Info, qui relaie l’information, le drame s’est produit lundi 17 décembre alors que les deux jeunes femmes faisaient de la randonnée dans le Haut-Atlas.

Ces dernières s’étaient arrêtées pour passer la nuit sous la tente près de la ville d’Imlil, à 1800 mètres d’altitude. Avant de tomber entre les mains des djihadistes. L’une d’entre elles a ensuite été décapitée, ce qui témoigne de la cruauté des désaxés qui sillonnaient le périmètre.

4 suspects

De leur côté, les autorités marocaines ont confirmé jeudi que les assassins ont prêté allégeance à l’organisation Etat islamique (EI). Avant de préciser que quatre suspects sont actuellement en garde à vue.

Concrètement, il s’agit du premier drame du genre au Maroc, depuis l’attentat de Marrakech en avril 2011. Une bombe avait alors explosé sur la place Jemaa el-Fna, tuant 17 personnes.