Bahreïn : Manama et Gulf Air ciblent le marché français

Le Royaume souhaite dynamiser son aura touristique auprès des Occidentaux et notamment des Français.

Le Bahreïn Tourism & Exhibition Authority et la compagnie locale, Gulf Air, se sont associés pour proposer des tarifs alléchants aux tours opérateurs internationaux dans le but d’attirer les voyageurs de l’Hexagone. Et cela, à destination de l’aéroport de la capitale bahreïnie, Manama.

L’offre s’avère ainsi particulièrement alléchante puisque l’aller-retour atteint 431 euros au départ de l’aéroport parisien, Charles de Gaulle. Ce qui n’est pas négligeable.

Toutefois, celle-ci pourrait ne pas se prolonger au-delà du 31 décembre prochain, sous-entendant que cette opération marketing a pour vocation de booster l’aura nationale dans un laps de temps assez court.

Développer les partenariats à l’échelle planétaire

Comme le rappelle le site l’Echo touristique« (le petit Etat pétrolier) a pour ambition de devenir l’un des pôles économiques les plus importants dans la région (du golfe Persique) en termes de tourisme et de services. Un nouveau terminal est (d’ailleurs) en cours de construction et devrait accueillir ses premiers passagers d’ici 2020 ».

Avec pour ambition affirmée d’atteindre 14 millions de voyageurs par an contre 9 actuellement.

Partages