Israël poursuit sa politique de colonisation en Cisjordanie

Le gouvernement Netanyahou autorise plus de 1000 nouveaux logements de colons en Cisjordanie occupée.

Selon La Croix« les plans de construction approuvés par Tel Aviv (végètent actuellement) à différents stades de la procédure d’instruction ». Plus important, cette décision découle d’une politique de colonisation mûrement réfléchie. Car sur ce total, « 370 logements (sortiront de terre) au sein de la colonie d’Adam, près de Ramallah, où un Palestinien avait tué un Israélien en juillet dernier ».

Sans surprise, le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, avait ciblé ce périmètre, peu après l’incident, pour de nouvelles constructions. Et cela, afin d’apporter « une meilleure réponse au terrorisme ».

Une expansion facilitée par l’élection de Trump

Pour rappel, l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche le 8 novembre 2016 coïncide avec une nette expansion des colonies israéliennes en Cisjordanie… Avec pas moins de 15 000 logements approuvés par l’Etat hébreu durant ce laps de temps.

Et cela, au nez et à la barbe du Conseil de sécurité de l’ONU, qui avait pourtant voté le 22 décembre dernier une résolution appelant le gouvernement Nétanyahou « à stopper immédiatement et complètement la colonisation en Cisjordanie et à Jérusalem-Est ».