L’Irak poursuit ses explorations en matière de pétrole et de gaz

Le gouvernement irakien a fait de l’auto-suffisance énergétique une véritable priorité.

Alors que Bagdad pourrait atteindre une auto-suffisance énergétique au minimum dans quatre ans, selon les experts, la situation reste malheureusement toujours problématique pour la population, puisque l’Etat est confronté actuellement à une sévère pénurie d’électricité. La production domestique ne couvre en effet que 60% de la demande. Sachant que les attaques terroristes contre les lignes à haute tension se multiplient dans le même temps sur le territoire.

Confronté également à l’embargo américain sur l’Iran, son principal fournisseur énergétique, l’Irak se doit donc de réagir en cherchant “les réponses” sur son sol. Ainsi, si les décideurs locaux ont déjà signé début 2018 un protocole d’accord avec la compagnie US, Orion Gas Processors, pour exploiter le gaz du champ pétrolier de Ben Omar (Sud), les investigations se poursuivent à l’Ouest au sein du désert occidental.

« L’industrie pétrolière irakienne connaît son âge d’or »

« Les plans du ministère pour les quatre prochaines années ont pour objectif de mener de vastes explorations dans le désert occidental en raison de ses importantes et prometteuses réserves de pétrole et de gaz », se félicite ainsi le ministère irakien du Pétrole, Thamir al-Ghadhban, dans un communiqué publié mercredi 24 avril.

L’intéressé évoque même une véritable rédemption en la matière pour l’économie nationale :

« L’industrie pétrolière irakienne connaît son âge d’or en raison de l’expansion des explorations et de la mise en valeur des champs pétrolifères et gazifères dans le pays. L’Irak a été témoin ces dernières années de nombreuses explorations énergétiques, qui ont prouvé la présence de pétrole et de gaz en grandes quantités, ce qui a conduit à une augmentation des réserves de pétrole. »

Message reçu 5/5 donc.

Pour rappel, les exportations de pétrole brut représentent plus de 90% des recettes publiques irakiennes.

Partages