Syrie : la province de Soueida lourdement frappée par Daesh

Plus de 250 Syriens ont été froidement abattus mercredi par des membres de Daesh en défendant leurs villages.

Selon le média RT, qui relaie l’information, la plupart des victimes sont des sympathisants du régime de Bachar el-Assad vivant dans la province de Soueida (Sud).

“Une allégeance” que les djihadistes ont lourdement réprimé, souligne l’Observatoire syrien des droits de l’Homme :

« (Nombre de civils ont péri) dans plusieurs villages du nord de cette province druze, malgré la présence de l’armée régulière syrienne. (Et cela) dans leur propre maison », fustige ainsi l’ONG.

Bilan extrêmement lourd 

Concrètement, il s’agit de l’un des bilans les plus lourds ayant frappé le pays depuis le début du conflit. Sachant que ce décompte comprend également la mort de 56 djihadistes, dont sept kamikazes.

Cette multitude d’assauts est d’autant plus dramatique qu’une série de clichés publiés sur les réseaux propagandistes de Daesh dénote d’une barbarie sans commune mesure.

Ces derniers affichent en effet au grand jour la décapitation d’au moins quatre hommes capturés dans la zone et présentés par le groupe terroriste comme des combattants pro-Damas.

Partages