Egypte : 11 terroristes ont été tués par l’armée dans le Sinaï

|
29.11.2017

L’Egypte répond à l’attentat qui a fait plus de 300 morts dans une mosquée soufie, vendredi dernier, en éliminant des “éléments” islamistes.

Onze islamistes ont été tués, en Egypte, au terme d’une opération menée par les forces de sécurité dans la péninsule du Sinaï, a annoncé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué. Le raid a eu lieu dans un cachette où était abrité du matériel à destination des terroristes, dans le village de Gelbana, à l’est du canal de Suez, dans le gouvernorat d’Ismaïla.

L’intervention a visé un réseau de contrebandiers impliqués dans la fourniture de moyens de communication sans fil et de soutien logistique aux groupes terroristes dans le nord du Sinaï. Le ministère précise qu’il y a une « surveillance des déplacements de certains chefs de groupes terroristes dans le nord du Sinaï » alors que des attaques contre des infrastructures étatiques et des églises coptes étaient également prévues.

Toutes ces actions interviennent après l’attentat qui a touché une mosquée soufie, vendredi 24 novembre dernier, où plus de 300 fidèles ont été tués. Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi, avait alors réagi en promettant « une réponse brutale » aux ennemis du peuple et de l’Egypte. Qui pourraient vouloir multiplier les attaques, à l’approche de l’élection présidentielle, début 2018.

Partages