L’Algérie acquiert le système russe de géo-positionnement par satellites, GLONASS

Cet accord porte sur une durée de dix ans et améliore sensiblement le guidage des armes algériennes.

Selon le site Sputnik, « la Russie a accordé vendredi 28 juin à l’Algérie l’accès au signal de haute précision de GLONASS, analogue au système américain GPS. Et cela, jusqu’en 2028 en vertu d’un accord signé le 9 octobre dernier à Alger ».

Ce système de navigation militaire – particulièrement chirurgical concernant les armes de haute précision – mettra cependant un certain temps avant que l’armée locale ne l’appréhende efficacement. Les autorités russes appuieront donc leurs homologues algériens dans le cadre d’un partenariat technique.

Un cercle fermé

Par ailleurs, il est important de préciser que le gouvernement algérien s’engage en retour « à ne pas revendre d’équipements GLONASS à des pays tiers, ni à les démonter en vue de concevoir ses propres systèmes ».

Pour rappel, l’Inde était jusqu’à présent le seul Etat à jouir d’un tel accès. Et cela, depuis 2010.