Jordanie : une ministre suscite la polémique avec Israël

Un cliché montrant la ministre jordanienne de la Communication piétiner le drapeau israélien déchaîne les passions à Tel Aviv.

D’après une information relayée par le média Sputnik, le bureau du syndicat des ingénieurs situé dans la capitale jordanienne arbore depuis plusieurs années sur son sol le drapeau hébreu sur lequel s’ajoute des traces de pas bien distinctes.

Le syndicat s’insurge en effet contre le traité de paix conclu entre les deux pays en 1994… Sachant que cette signature reste étroitement liée aux maigres efforts réalisés dans le processus de paix israélo-palestinien. Un dossier qui s’éternise et s’embourbe contre vents et marées.

Un cliché qui fait mouche

Pour autant, cet élément architectural aurait pu continuer à rester dans l’ombre si un cliché pris ce week-end n’avait pas révélé l’affaire au grand jour. Ce dernier faisant apparaitre en gros plan la ministre se dirigeant vers une salle de réunion où le Premier ministre, Omar Razzaz, et des représentants syndicaux devaient s’entretenir.

Si l’acte semble bel et bien involontaire, la pillule passe logiquement très mal du côté du gouvernement Netanyahou qui évoque « une profanation » de l’emblème national. En réponse, Amman a publié un communiqué d’excuses dans lequel le ministre jordanien des Affaires étrangères affirme que l’Etat continuera à respecter ses engagements de paix avec son voisin.

A suivre donc…