La Rédaction

L'élection présidentielle algérienne se déroulera donc bien en avril prochain. Abdelaziz Bouteflika, vendredi dernier, a mis fin au suspense qui entourait la date, en signant un décret convoquant le corps électoral. « En application de l'article 136 de la loi organique relative au régime électoral, Monsieur Abdelaziz Bouteflika, président de la République, a pris ce jour [vendredi] un décret présidentiel convoquant ...
Mauritanie esclavage
Esclavage et Mauritanie font malheureusement de plus en plus office de pléonasme. La politique menée par l'Etat dans ce dossier laisse en effet la communauté internationale dubitative face à une équation qui s'avère toujours plus insoluble. Et pourtant, outre son abolition en 1981, Nouakchott a également érigé l’esclavage au rang de crime contre l’humanité en vertu d’une loi votée en ...
Voilà qui devrait ravir les Israéliens. En octobre dernier, la Palestine, Etat non membre (mais « observateur ») des Nations unies (ONU), avait été choisie pour présider, cette année, cette coalition de pays en développement. Un rôle que le secrétaire général, Antonio Guterres, a bien évidemment confirmé mardi dernier, à l'occasion d'une cérémonie « historique », selon les termes de la ...
Après quatre longues années de guerre civile, où les morts se comptent par milliers au Soudan du Sud, le président Salva Kiir et le chef des rebelles, Riek Machar, ont finalement enterré la hache de guerre au mois d'août dernier. Pour autant, rien n'est simple dans ce dossier à la croisée des chemins et qui risque de perdurer en 2019. ...
Alors que les frères ennemis ont ouvert l’été dernier une nouvelle page diplomatique après plus de vingt ans de litiges frontaliers – et cela pour le plus grand bonheur des Nations unies – le rififi entre l'Erythrée et l'Ethiopie refait des siennes depuis le début de l'année 2019. Les autorités érythréennes demandent en effet toujours un laissez-passer aux Éthiopiens souhaitant entrer sur le territoire… ...
|
14.01.2019
Une autorité coupée en deux, des violences intermittentes, des rivalités diplomatiques internationales contraignantes, une réserve de pétrole mal exploitée... Les maux libyens sont actuellement légion. Et 2019 devra logiquement combler une véritable page blanche pour Tripoli. Que ce soit sur le plan politique ou économique. Alors que la France et Emmanuel Macron avaient obtenu des protagonistes majeurs de l’échiquier politique libyen, réunis ...
|
14.01.2019
Sept ans après le début de la guerre civile en Libye, il serait peut-être temps de s'emparer sérieusement du dossier. Avec humilité. Les tentatives, tour à tour, de la France et de l'Italie, l'an dernier, ont démontré, une fois encore, qu'il était bien difficile de s'immiscer dans les affaires d'un Etat. Difficile et, en réalité, piégeux. Le président français, Emmanuel ...
En 2018, les recettes du secteur pétrolier libyen ont affiché 4 milliards de dollars, selon l'agence Ecofin. Par rapport à 2017, le l'Etat a donc enregistré une hausse de 78 % de ses rentrées issues de l'or noir. Une embellie due notamment à l'amélioration de la situation sécuritaire dans le « croissant pétrolier » (Est). Même si quelques affrontements ont ...
Novembre 2015 : la France est touchée par une vague d’attentats terroristes sans précédent. Novembre 2017 : l’Égypte subit l’attentat le plus meurtrier de son histoire avec l’attaque d’une mosquée par des djihadistes dans le nord du Sinaï. En tout, l’attaque fait plus de 300 morts. Dans le viseur des islamistes les plus radicaux, les deux pays ont, depuis l’arrivée au pouvoir ...
Après plusieurs années de terrorisme sanglant, le pays du jasmin a véritablement sorti la tête de l'eau en 2018. De quoi permettre aux professionnels du secteur de retrouver le sourire après une longue période de disette. Pour rappel, les attentats tragiques du Musée du Bardot, de Sousse, et du convoi présidentiel ont tristement animé l’actualité du géant maghrébin en 2015. ...
Page 1/46